A-Finistere.jpgA-Groupama-logo.jpgB-lelelegramme.jpgBrest.jpgCA.jpgEven-groupe  logo 100X100.jpgF-Bleu-BreizhIzel-Filet.gifFrance3.jpgLeclerc.jpgOuestFrance.jpgPLCL.jpgPaysAbers.jpgTanguy.jpglogo---region-Bretagne-noir-90X90.JPGlogo-BreizhPunishers.jpglogo-kervran.jpglogo-leadermat.jpglogo-pichon.jpglogo-sport-b.jpgtrecobat-logo.jpg
INFORMATIONS
: Tous nos remerciements aux partenaires, aux bénévoles et à toutes les autres personnes qui ont contribué à la réussite sportive et populaire du cyclo-cross du 1er décembre, nous vous donnons rendez-vous à l’année prochaine…

La liste des engagés commence à se finaliser

le .

Un mois avant le 62e cyclo-cross du Mingant, les bénévoles se sont réunis, jeudi soir, autour de leur président, Patrick Le Her, afin de finaliser les derniers points de ce rendez-vous. « Comme l’an passé, toutes les catégories seront là, de l’école de cyclisme à l’élite ». Dès 11 h 30, les coureurs se retrouveront à Lanarvily devant un public fidèle et de connaisseurs.

Deux têtes d’affiche

Après une épreuve nationale l’an passé, le 1er décembre, place à une épreuve internationale. « Nous avons deux têtes d’affiche, Antoine Benoist, champion de France espoir, et Clément Venturini, champion de France élite ». Le président n’a pas terminé d’ouvrir son carnet d’adresses bien fourni. « Pour les Belges et les Tchèques, c’est en cours ». La liste des engagés commence à s’allonger pour le plus grand bonheur du président et de son équipe. Le spectacle promet d’être beau entre la prairie, les sous-bois et les escaliers qui ont fait la réputation de ce circuit. Et la solidarité ne sera pas oubliée : « 1 € par entrée sera reversé au téléthon ».

Lanarvily . Avec Clément Venturini

le .

Le cyclo-cross de Lanarvily tient sa tête d’affiche. Clément Venturini, le champion de France en titre, sera présent le 1er décembre dans la prairie du Mingant.

 

 

Clément Venturini aime Lanarvily. Sacré pour la deuxième fois champion de France, en début d’année à Besançon, le coureur de l’équipe AG2R - La Mondiale avait remporté son premier titre national dans le Finistère en 2017, alors qu’il courait pour Cofidis.

A Lanarvily, Clément Venturini retrouvera Steve Chainel (Team Chazal Canyon), Antoine Benoist (Corendon-Circus), Clément Russo (Arkéa-Samsic), Lucas et Joshua Dubau (Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys), Matthieu Boulo (Team Pays de Dinan)…

Article LE TELEGRAMME

 

L'affiche de la 62ème édition

le .

Lanarvily Une 62e édition internationale en 2019

le .

Moins d’un mois après la dernière édition du cyclo-cross de Lanarvily, voilà que les organisateurs préparent déjà la prochaine. Pour 2019, un des d’objectifs est d’attirer des coureurs internationaux. Pour cela, la course va passer en catégorie C2.

Avant de passer la nouvelle année, les bénévoles du cyclo-cross et leur président, Patrick Le Her, se sont retrouvés, mercredi, pour faire le bilan de la 61e édition qui s’est déroulée le 9 décembre. « Cela s’est relativement bien passé, précise le président. Nous n’avons eu aucun souci majeur ».

Malgré une météo plutôt humide et venteuse, le point positif à retenir est la mobilisation de bénévoles. Certes, certains sont partis depuis le dernier Championnat de France de janvier 2017, mais le groupe bien soudé autour du bureau a permis de les renouveler. « C’est une année moyenne-basse au niveau des spectateurs, mais il y a eu beaucoup d’aléas négatifs, comme les gilets jaunes, la météo justement ». Patrick Le Her nuance : « Nous avons compensé avec les partenaires privés, plus nombreux que jamais et qui continuent à nous soutenir ».

Lanarvily - Jeannesson comme à la maison

le .

Arnold Jeannesson aime le Circuit du Mingant et le Circuit du Mingant aime Arnold Jeannesson. Ancien double vainqueur de l’épreuve, médaillé d’argent du championnat de France des bords de l’Aber-Wrac’h l’an passé, le tout-terrain vendéen a signé un troisième succès, dimanche après-midi, à Lanarvily. Matthieu Boulo (Team Pays de Dinan) et Valentin Guillaud, coéquipier de Jeannesson au Team Murillo, ont complété le podium. Loin, très loin derrière le maître des lieux.

 

Lanarvily. Chainel pour renouer le fil

le .

Mise en sommeil en janvier dernier, la 61e édition du Circuit du Mingant se déroule finalement, ce dimanche après-midi, dans les prairies de Lanarvily. Chainel, en tenue de gala, Jeannesson, Boulo, Benoist et les jumeaux Dubau font partie des « fidèles ».

Le cyclo-cross de Lanarvily est un miraculé. Les contraintes de plus en plus lourdes liées à l’organisation de l’épreuve ajoutées à la lassitude de certains bénévoles semblaient, en effet, avoir eu raison, à la mi-janvier, de la « grand-messe » des bords de l’Aber Wrac’h. Un an seulement après avoir accueilli les championnats de France de la discipline hivernale (pour la cinquième fois de l’histoire de la course), Patrick Le Her et son équipe avaient donc décidé de faire une pause sans savoir si celle-ci serait définitive. Le « bouillon » de la Coupe de France (25 000 euros de déficit), les ayant déjà sérieusement échaudés, deux ans auparavant, tout laissait à penser que les dirigeants de Lanarvily en resteraient là. C’était mal les connaître.

Lanarvily - Chainel, haut en couleur

le .

Le revoilà ! Sacré champion de France élites pour la première fois de sa carrière en janvier à Quelneuc, Steve Chainel (35 ans) est de retour en Bretagne. Le multicarte des Vosges est la tête d’affiche de la 61e édition du Circuit du Mingant, dimanche, à Lanarvily. Où il n’a pas que de bons souvenirs…