A-Finistere.jpgA-Groupama-logo.jpgB-lelelegramme.jpgBrest.jpgCA.jpgEven-groupe  logo 100X100.jpgF-Bleu-BreizhIzel-Filet.gifFrance3.jpgLeclerc.jpgOuestFrance.jpgPLCL.jpgPaysAbers.jpgTanguy.jpglogo---region-Bretagne-noir-90X90.JPGlogo-BreizhPunishers.jpglogo-kervran.jpglogo-leadermat.jpglogo-pichon.jpglogo-sport-b.jpgtrecobat-logo.jpg
INFORMATIONS
: La 62ème édition du cyclo-cross international de Lanarvily aura lieu le 1er décembre. Nous vous informerons très prochainement sur le déroulement de cette journée…

Lanarvily. Chainel pour renouer le fil

le .

Mise en sommeil en janvier dernier, la 61e édition du Circuit du Mingant se déroule finalement, ce dimanche après-midi, dans les prairies de Lanarvily. Chainel, en tenue de gala, Jeannesson, Boulo, Benoist et les jumeaux Dubau font partie des « fidèles ».

Le cyclo-cross de Lanarvily est un miraculé. Les contraintes de plus en plus lourdes liées à l’organisation de l’épreuve ajoutées à la lassitude de certains bénévoles semblaient, en effet, avoir eu raison, à la mi-janvier, de la « grand-messe » des bords de l’Aber Wrac’h. Un an seulement après avoir accueilli les championnats de France de la discipline hivernale (pour la cinquième fois de l’histoire de la course), Patrick Le Her et son équipe avaient donc décidé de faire une pause sans savoir si celle-ci serait définitive. Le « bouillon » de la Coupe de France (25 000 euros de déficit), les ayant déjà sérieusement échaudés, deux ans auparavant, tout laissait à penser que les dirigeants de Lanarvily en resteraient là. C’était mal les connaître.

« Reparti pour un tour ! »

« À commencer par moi, on en avait tous ras la casquette en début d’année », reconnaît Patrick Le Her qui, il y a dix ans, avait pris la succession de Jean Le Hir. « Cela ne tenait qu’à nous de relancer l’épreuve. Si on ne l’avait pas fait, dimanche ou en janvier prochain, elle n’aurait probablement pas survécu. Maintenant, je n’ai jamais pensé qu’on en arriverait là, je n’ai jamais été vraiment inquiet. On s’est rapidement rendu compte que notre cyclo-cross manquait à tout le monde », ajoute Le Her qui est parvenu à changer la date (« pour la majorité des coureurs, la saison s’arrête au soir des championnats de France. Fin janvier, cela devenait trop compliqué ») et la catégorie de son épreuve. Avant (probablement) de redevenir international en 2019, le Circuit du Mingant est simplement affublé du label national ce dimanche. Ce qui n’est pas vraiment préjudiciable.


Chainel tête de liste

Le plateau de la 61e édition tient, en effet, tout à fait la route avec la présence des neuf meilleurs de la dernière manche de la Coupe de France (à Pierric, en Loire-Atlantique) et en tête d’affiche, Steve Chainel. Le champion de France, jamais en réussite dans le Mingant, tentera d’inscrire son nom sur les tablettes de Lanarvily, ce qui est loin d’être gagné. Arnold Jeannesson (Team Murillo), ancien double vainqueur de l’épreuve… et premier à Cruguel samedi, Matthieu Boulo (Team Pays de Dinan), qui se souvient avoir gagné l’un de ses titres de champions de France espoirs ici, Tony Périou (VCP Loudéac), qui a imité son collègue morbihannais en 2017, les jumeaux Dubeau (Joshua et Lucas), auteurs d’un joli doublé, samedi, à Troyes, Florian Trigo, le champion des Hauts de France, ou encore l’espoir Antoine Benoist (Team Chazal-Canyon), sans le moindre complexe face aux élites, ne vont pas lui dérouler le tapis. Et parce que l’on est à Lanarvily, les « routiers » (Madouas, Le Roux et Ferasse) participeront à la fête.

Le programme

13 h : cadets, cadettes et dames pour 20’.

14 h : juniors-espoirs pour 40’.

15 h 30 : élites pour 1 h.

 Article Le Télégramme 9/12/2018